Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 21:39
Et nous

Ainsi

ni plus ni moins

nous nous en serions allés

bénis des dieux

et des concierges aussi

mais les concierges sont des dieux

comme toi et moi

aussi

les concierges sont des dieux

et nous

nous sommes

en allés.

pas de retour prévu.

copyright dominique ottavi.

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 22:05

Roc

Roc

Un roc

une flèche

l'archer penaud

rentre au bercail

brefs emportements

de l'âme.

cooyright dominique ottavi.

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 21:19

Il laisse les embarcadères

S'inquiéter seuls

De ses rêves sans merci

Le merci il l'a eu

Celui qu'il désirait

Sans jamais se l'avouer

Tant

Quinté floche

Cramponné au bastingage

Il lisse ses psoques

Chantant à pleine voix

Le retour maladroit

Des guerriers sans visage

Copyright Dominique ottavi.

Tant
Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 19:37
C'est vrai qu'Alger

C'est vrai qu'Alger est blanche. La Toute Blanche. C'est vrai qu'Alger est femme, la toute belle, la toute offerte. C'est vrai qu'Alger est tendre, et peu avare de ses caresses. C'est vrai qu'Alger sait de quelle meilleure façon me prendre par la main et m'emmener avec les oiseaux survoler au large les beaux tankers oranges et rouges, bleus parfois. C'est vrai qu'Alger épouse à la perfection sa baie immense et sans ostentation. C'est vrai qu'Alger me manque tant quand il me faut déjà penser au retour, au départ. C'est vrai qu'Alger est vraiment tendre et peu avare de ses caresses, sa gentillesse, son humour et sa gaieté. C'est vrai qu'Alger est légère et profonde et transparente comme le sentiment qu'elle sait, avec doigté, t'inspirer, sans façon et sans détour. C'est vrai qu'Alger me réapprend l'enfance, l'immédiateté de vivre humblement et glorieusement à la fois : l'immense gloire qui affleure dans le moindre geste, moindre sourire, moindre gentillesse. Au diable les trompettes, les roulements de tambour et les poses. C'est vrai qu'Alger est sœur ou mère rieuse de la petite compagne de mon jeune âge lorsque je ne savais pas encore les pièges de l'amour, l'infâmie de devoir vivre parfois au pré carré de la désespérance. C'est vrai qu'Alger est ma chance. C'est vrai qu'Alger est blanche. C'est vrai qu'Alger me manque.

Alger. 25 mars 2016. 7h48.

copyright dominique ottavi.

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 15:03
Desir

La capitale du tonnerre

a les poches pleines

les filles sont nues

d'avance pliées

À tes désirs

dommage que d'entrée

elles soient nues

j'en suis resté moi

À la dialectique

du voilé et du devoilé

là où se niche le vrai désir.

tant pis.

copyright dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 02:39
Impair

Jour impair

valises non défaites

Il manque un je ne sais quoi

À l'alouette

On en restera là

pour ne pas faire de pli

à la moquette.

copyright dominique ottavi.

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 06:51
Orage

Orage sur Alger

l'éclair à 6 heures

vrille le sommeil

le coup de tonnerre qui s'ensuit

est gros de la joie pleine

de me sentir en belle vie

juste poesie

ici.

copyright Dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 21:17
A l'envers
  1. Vit à l'envers

se nourrit d'illusions

et de vers de terre

n'a plus de maison

et n'a plus de terre

commence à comprendre

l'inhumanité

de ce qu'on nomme

humanité,

mon frère...

copyright dominique ottavi.

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 10:53
Intentionnellement

Intentionnellementl'

l'avion postal

fit des fautes d'orthographe

l'Académie applaudit.

copyright dominique OTTAVI.

Repost 0
Dominique OTTAVI
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 18:15
Contrition

La contrition,

de justesse,

a pris l'avion.

A l'arrivée,

un grand soleil,

en flaques.

© dominique ottavi; Tous droits réservés

Repost 0
©dominique ottavi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de dominique dume ottavi
  • Le blog de dominique dume ottavi
  • : Parole, chant, écriture, musique, poésie, scène, théâtre, ateliers de creation littéraire et musicale...
  • Contact

Recherche

Liens