Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 15:51
Dominique Ottavi (Voix et Cetara) chante et dit Léo Ferré

Dominique Ottavi (Voix et Cetara) chante et dit Léo Ferré - Concert le vendredi 9 mai 2014 à 21H00. Centre culturel Voce. Pigna. Corsica

A la fois chanteur, conteur, musicien, poète, Dominique et sa cetera ont leur port d'attache en Méditerranée... mais toutes les Méditerranées!

www.dominique-ottavi.com

RENSEIGNEMENTS CENTRE CULTUREL VOCE
Tel. 04 95 61 73 13 / 06 79 40 68 80
email: contact@ccvoce.org
Site :www.centreculturelvoce.org

Tarifs : 12 € / Réduction 9 € / Gratuit pour les moins
de 10 ans

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 17:10
Inadvertance

Inadvertance

ce qui fait que tu danses

ce sont tes propres métaphores

et dans métaphore

il y a fort

fort en gueule

fort des halles

fortifications

détruites au détour du siècle

et les prussiens devaient passer

et les fortiches trépasser

et nous sommes les héros de cette histoire qui ne nous concerne pas

nous demeurons les fier-à-bras

et nous en sommes fiers

même si la danse parfois

nous jette

nous relègue.

Nous ne nous laisserons jamais reléguer !

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi. Tous droits réservés. de toute éternité.
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 03:09
des risques

des risques des rires

toi qui tu t'enfuis

et puis ce lourd boulot de vivre

des failles des retours

des caniveaux et des fontaines

le regret et la haine

et le bonheur.

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi. Tous droits réservé
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 00:31
Petite joie

Petite joie

Petite peur

Nous sommes comme des sœurs

Et le jour finira bien par se lever

Il le faudra bien

Mais ma vie à moi

C'est l'absolue liberté

Ils doutent de la mort

Mais y sont déjà soumis

Je doute de la vie

Mais je me débats

Comme un fou

Pour qu'elle soit prise vraiment en compte

Les hyènes sont de retour

Mais nous sommes plus forts

Car nous avons l'amour.

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 16:21
Bonheur

je ne sais pas

je crois que je veux

que je veux vraiment

que j'ai décidé profondément

le vol des gerfauts parfois

me trouble la détermination

la douceur du soir parfois aussi

et les matins de pleine lune

je ne sais pas

mais je sais

que je continuerai obstinément

d'aller droit à ce but

que je ne connais pas

et qui est mon choix

ma direction

ma destinée

mon seul avenir

et mon seul bonheur

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi. Tous droits réservés
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 01:19
Tu les vois ?

tu les vois ces gouttelettes

à l'extrême frontière

entre les paupière

et l'iris

- on dit ça ? Ou pupille, ou... je ne sais pas...

et bien ces gouttelettes

ce n'est que de l'amour qui coule

de l'émotion, du désespoir aussi

et de l'espoir aussi

que l'on se rende en capacité de s'aimer tous un jour

sans arrière-pensée

plus jamais

s'aimer

nous qui avons les mêmes bras, les mêmes pieds, les mêmes membres

le même coeur

ou à peu près...

et la même tronche de cake!!!

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi. Tous droits réservés
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 22:54
ces bottes

Enlève-moi ces bottes

j'en ai marre de t'entendre marcher

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi. Tous droits réservés
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 23:45

Dormir sur ma blessure

Ma belle blessure

Au ventre

Dormir

Comme on hante

Impuni

Impuni.

Voir les commentaires

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 12:32
La sentence du vent.


Je t'avais promis des hallebardes
Tu les as eues
Voici les pages de garde
Pour solde de tout compte.
De la part
du vent.

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi… †ous droits réservéss
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 19:38
seul

débarrassée de tout scrupule

ma solitude a fait le mur

il n'était pas bien haut mais enfin

il fallait le faire

ce mur

hérissé de tessons de bouteilles

de mort aux rats

ma solitude a fait le mur

tu me rejoindras quand toi?

quand donc ta solitude acceptera de rejoindre la mienne ?

Nous sommes les enfants

si fragiles

et le monde notre père n'est pas tendre

ils nous préparent la guerre

alors crions nos cris de l'âme

la beauté pure d'exister

de vibrer

d'être au monde, notre père

notre amour des choses

ma solitude a fait le mur

le mur

© dominique ottavi

Repost 0
©dominique ottavi. Tous droits réservés
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de dominique dume ottavi
  • Le blog de dominique dume ottavi
  • : Parole, chant, écriture, musique, poésie, scène, théâtre, ateliers de creation littéraire et musicale...
  • Contact

Recherche

Liens