Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 15:37

Qu'on me donne le jour
pour m'endormir
qu'on me donne la tendresse
pour cesser de partir
qu'on me donne la route
pour me faire revenir
qu'on me donne l'amour
que je puisse enfin grandir
dans la lumière.

Je te laisse imaginer
La haine
La beauté
Genoux en terre .

 

Je m'en vais
Mais ne peux pas
M'en aller
La vie me colle aux doigts

Je meurs
Quand je veux
Ça ne regarde que moi.

Soyez Princesse
Serrez les fesses
Et revenez humble et fière
Dans le petit matin
Par le chemin
Des écoliers
Et soyez louée
Définitivement.

Tu étais en capacité
De me faire croire
Mais je ne t'ai pas crue
Alors, déçue ?

© dominique ottavi

 

 

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 15:36

 

Regarde les doigts
Boursouflés
De la main du vieil homme
Qui s'en va
Par les naufrages...

Je veux voir
Les belles jeunes filles
Déambuler dans ma cour
Mais je ne veux entendre
Que des discours
D'amour.

Pour quelle raison
Dissimules-tu
Ton visage
Dans la forêt ?

Il est des temps sans conséquence
Où le moindre geste
Peut devenir danse
Le moindre mot
Déclaration d'amour.

Dis-moi donc
Toi qui sais tout
Que ferons-nous
De nos récifs
En pleine mer?

© dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 11:52

Je vais m'envoler
Tel un grand oiseau blanc
Ça fera des vagues
Et ce sera le vent

En riant
De plaisir
Je m'arrache le ventre
En criant
"Halte au pantre "
tu sais,
Qui d'un coup de surin...

A tous mes amis de Peille, au public fidèle qui m'a suivi en scène lors des Estivales Alors Léo ? durant 16 années...

"Je comprends et ne suis point choqué. Certains se perdent. Mais toi, ta force, c'est ta liberté qui fait grandir celles des autres. Baïeta."
Stephane Sainsaulieu, maire de Peille. Mai 2017.

Si j'avais à te dire
Je t'aime
Je te dirais je t'aime
Et que personne
N'en prenne ombrage.
C'est incroyable quand même !

© dominique ottavi

 

 

 

Regarde les doigts
Boursouflés
De la main du vieil homme
Qui s'en va
Par les naufrages...

 

Je veux voir
Les belles jeunes filles
Déambuler dans ma cour
Mais je ne veux entendre
Que des discours
D'amour.

 

Pour quelle raison
Dissimules-tu
Ton visage
Dans la forêt ?

 

Il est des temps sans conséquence
Où le moindre geste
Peut devenir danse
Le moindre mot
Déclaration d'amour.

 

 

Dis-moi donc
Toi qui sais tout
Que ferons-nous
De nos récifs
En pleine me

 

 

 

Regarde les doigts
Boursouflés
De la main du vieil homme
Qui s'en va
Par les naufrages...

 

Je veux voir
Les belles jeunes filles
Déambuler dans ma cour
Mais je ne veux entendre
Que des discours
D'amour.

 

Pour quelle raison
Dissimules-tu
Ton visage
Dans la forêt ?

 

Il est des temps sans conséquence
Où le moindre geste
Peut devenir danse
Le moindre mot
Déclaration d'amour.

 

 

Dis-moi donc
Toi qui sais tout
Que ferons-nous
De nos récifs
En pleine mer?

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 11:49

© dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 11:30

L'air rentre dans sa chambre

goûter un repos bien mérité

- qu'il croyait !

Il se fit rouler, rouler, rouler, rouler, rouler....

 

© dominique ottavi

 

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 15:32

Je n'ai pas tué le Bon Dieu

ni la putain du quartier

je n'ai pas fait le feu

pour tous ces filous contrefaits,

juste ouvert la porte

à chacun

pour pouvoir mieux

enfin me taire.

Aimer n'est pas un "état" d'être

ni un verbe intransitif

bien au contraire

aimer ne saurait être que transitif

"aimer, c'est faire,

aimer, c'est agir..."

 

© dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 15:27

Route ébouriffée

traversées crépusculaires

du pire naît le meilleur

sans cesse toujours

le meilleur.

 

© dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 14:36

Je vais m'envoler
Tel un grand oiseau blanc
Ça fera des vagues
Et ce sera le vent

Copyright dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 23:09

tu fus cette sentinelle

sur le quai de mes gares

qui ne m'a protégé

de rien

surtout pas de moi-même

tu peux dormir

tranquille

le vaguemestre

est sur le coup.

 

© dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 17:45

J'ai perdu la clef
Pas grave
J'avais déjà explosé
La serrure

Copyright dominique ottavi

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de dominique "dumè" ottavi
  • Le blog de dominique "dumè" ottavi
  • : Parole, chant, écriture, musique, poésie, scène, théâtre, ateliers de creation littéraire et musicale...
  • Contact

Recherche

Liens