Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 17:07

Created on juillet 10, 2012 using FlipShare.

Created on juillet 10, 2012 using FlipShare.

Repost 0
Dominique Ottavi
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 10:46

Recorded on juillet 5, 2012 using a Flip Video camera.

Recorded on juillet 5, 2012 using a Flip Video camera.

Repost 0
Dominique Ottavi
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 17:58

je n'ai pas choisi de me tromper de cible, je n'ai pas la couleur des cimes. l'hésitation était de règle et mon sentiment jouait la fille de l'air. Et puis l'imparfait soudain a cessé d'être imparfait. Il n'en est pas devenu parfait pour autant. Près de la rivière, nous préparons le bivouac sous la lune pâle, et la neige à nouveau s'installe pour la nuit. Nuit blanche, donc.

Repost 0
©Dominique Ottavi
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 20:49

    Il suffirait de ça, et de toi, et puis d'un genou plié devant je ne sais quoi : un bandage inventif, une fée d'eau pâle, une contrebande flétrie par les lupins de ces vacances en gage; je ne veux plus mentir à mes années perdues. Je ne veux plus faire la réclame à mes invendus. Nous sommes comme en croisière, mais de bateau, il n'y en a pas, alors nous pédalons  de tous nos pieds sur l'eau, et ça ne le fait pas, puisque l'eau nous engloutira, comme dit la chanson :"le vent l'emportera..."  Je pense à toi encore, toujours, et les caissières de Monoprix persistent à me regarder de travers, lorsque je me dissimule encore derrière ce rôle du bon jeune homme même pas drôle... A nos amours, à tous nos délaissements,  à tous nos dépassés, nos dés passés, et puis : à l'été!P1010046.JPG

Repost 0
©Dominique Ottavi
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 20:04

ceteresinale.jpg

Repost 0
©Dominique Ottavi
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 19:41

    Il passait comme les  mouches la barrière illusoire du pré, de la queue des juments, de l'avis des parents. nous étions une bande de sentinelles de plâtre et l'ennemi venait bien. Comme il fallait, comme il faudra, rutabaga. A ton haleine, j'avais senti remonter la mienne, et ta haine subite n'a fait que confirmer mes doutes. Angélique, je suis! Pervers aussi : toujours avec un doute de rechange, de recharge. L'été est venu, d'un coup, comme chaque année. Comme cette sempiternelle déconvenue. A quoi je me sens comme de force abonné. Pensez-donc : le lilas, cette année?

Repost 0
©Dominique Ottavi
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 15:08

    C'est comme une foule qui prie, un menteur qui se souvient, les bras lourds, à la porte du magazin. Les magazines s'effeuillent, les boutiques s'emportent, enflent, éructent et crèvent de belle mort, voilà ce qui en ressort. Je devrais dormir maintenant, mais les courants d'air ont l'accent courbe, et les incisives dégoulinant du sang des innocents. Je suis une potiche sur la courbure du temps. Un chien fou, et hurlant ,dans les rues de la nuit, où pas un passant...
Bon d'accord, c'était juste pour rire, et nous rions, de concert, mes frères...
dumèlogomaingrand.jpg

Repost 0
©Dominique Ottavi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de dominique "dumè" ottavi
  • Le blog de dominique "dumè" ottavi
  • : Parole, chant, écriture, musique, poésie, scène, théâtre, ateliers de creation littéraire et musicale...
  • Contact

Recherche

Liens