Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 13:58

Quand tu es poète
C'est grave
Tu écris n'importe quoi
Et tout le monde
Te croit.

Je ne te verrai plus
Parce que la vie est une alouette
Et que sans tête
On ne peut pas vivre
Mais avec le coeur seulement
Entièrement
Oui.

J'étais revenu pour rien
Une peau de chagrin
Alors
J'ai éclaté de rire
Pour rien.

À quel niveau,
Comme disait l'autre,
Prendre son plaisir ?
Il le demande ?
Patate !

Nous ne sommes pas nés
Pour être performants
Économiquement
Nous sommes nés
Pour vivre.

Je ne suis pas encore fou
Mais je vomis déjà
Qu'on m'apporte la camisole
Je m'y ligoterai moi-même.

Il y a un temps pour partir
Et un temps
Pour tout foutre en l'air
Ça dépend de quel air...

Le moins du monde
Un beau matin
Reprendre la route
Sans esbroufe
Ni Klaxon
Vivre m'etourdit
Vivre me plaît.

Maintenant il est l'heure
De m'octroyer le droit
De devenir fou
À tout moment
S'il me convient...

Elle mentait
Par habitude
Tombé le chapeau
Il fallut faire cuire
La dinde
Les vieux
De concert
Ont pleuré
Nous sommes
Bien entendu
Passés outre.

Elle disait
Prends le temps
Prends la vie
À pleines dents
À plein coeur
À plein corps
À plein plaisir
À pleine rage
Prends le monde
Déplie-le
Fais-en ta mappemonde
Pour le salon
Et garde
Pour toi
Dans l'idée
D'au tout venant
les distribuer
Les étoiles
Et la lune
Les lunes
Et les voies lactées....

 

 

Copyright dominique ottavi


Partager cet article

Repost 0
dominique ottavi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de dominique "dumè" ottavi
  • Le blog de dominique "dumè" ottavi
  • : Parole, chant, écriture, musique, poésie, scène, théâtre, ateliers de creation littéraire et musicale...
  • Contact

Recherche

Liens